ul. Sarmacka 10D/12, 02-972 Warszawa (Wilanów)
+48 600 172 172

Langues traduites

Langues traduites par notre agence de traduction

  • traductions vers l’albanais
  • traductions vers l’allemand
  • traductions vers l’anglais
  • traductions vers l’arabe
  • traductions vers l’arménien
  • traductions vers l’azéri
  • traductions vers le biélorusse
  • traductions vers le bosniaque
  • traductions vers le bulgare
  • traductions vers le catalan
  • traductions vers le chinois
  • traductions vers le coréen
  • traductions vers le croate
  • traductions vers le danois
  • traductions vers l’espagnol
  • traductions vers l’estonien

  • traductions vers le finnois
  • traductions vers le flamand
  • traductions vers le français
  • traductions vers le géorgien
  • traductions vers le grec
  • traductions vers l’hébreu
  • traductions vers le hindi
  • traductions vers le hongrois
  • traductions vers l’islandais
  • traductions vers l’italien
  • traductions vers le japonais
  • traductions vers le kazakh

  • traductions vers le latin
  • traductions vers le letton
  • traductions vers le lituanien
  • traductions vers le macédonien
  • traductions vers le mongolien
  • traductions vers le néerlandais
  • traductions vers le norvégien
  • traductions vers l’ouzbek
  • traductions vers le persan
  • traductions vers le polonais
  • traductions vers le portugais
  • traductions vers le russe

  • traductions vers le serbe
  • traductions vers le slovaque
  • traductions vers le slovène
  • traductions vers le suédois
  • traductions vers le tadjik
  • traductions vers le tchèque
  • traductions vers le tchétchène
  • traductions vers le thaï
  • traductions vers le turc
  • traductions vers l’ukrainien
  • traductions vers le vietnamien

Types de traductions réalisées chez T&T Academy

La traduction technique concernent des documents techniques comme : des modes d’emploi, des manuels, des bases de connaissances, des protocoles et des documentations techniques. Les textes techniques sont riches d’un vocabulaire pointu. Les destinataires de ce type de traductions sont souvent des ingénieurs, des employés universitaires, des travailleurs des usines industrielles qui emploient des nouvelles technologies ou qui mènent une collaboration internationale. Une telle traduction ne laisse pas beaucoup de place à la liberté du traducteur, car elle exige une grande précision et une fidélité à la version originale. Le traducteur technique se charge de la responsabilité pour une fidélité de traduction. On exige de lui une grande connaissance du domaine de la traduction réalisée.

La traduction spécialisée concerne touts les textes dont la traduction exige une connaissance spécialisée dans les domaines comme par exemple : les sciences économiques, sociales, psychologiques, médicales, juridiques et autres, ainsi qu’une connaissance de la situation sociale, économique, etc. particulière pour le pays duquel vient le texte source.

La traduction juridique ne laisse pas de place à une propre interprétation du traducteur et exigent une fidélité absolue de traduction. Même si la version originale contient de fautes de style, il faut les transposer, car en cas d’une telle traduction, on garde sa forme originale et sa syntaxe. Les traductions juridiques ne permettent pas de l’utilisation des synonymes ni du remplacement des expressions employées dans le texte source par d’autres expressions similaires. Les traductions juridiques exigent du traducteur un minimum de connaissance en droit, des règles juridiques en vigueur dans le pays duquel vient le document. Ce type de traduction doit tenir compte des différences entre les différents systèmes de droit et garder la même portée du sens que le document original. La traduction juridique peut concerner les documents juridiques qui peuvent nécessiter un engagement d’un traducteur assermenté.

La traduction simultanée, appelée également interprétation de conférence, se déroule de façon suivante : l’interprète installé dans une cabine insonorisée entend par son casque un discours dans une langue donnée qu’il traduit au fur et à mesure dans une autre langue. Les traductions simultanées sont les plus appropriées pour des conférences, des réunions d’affaires ou politiques. Il existe un autre type d’interprétation simultanée appelé chuchotage. Le chuchotage est dédié aux petits groupes d’auditeurs ou pour une seule personne et ne nécessite pas l’utilisation d’équipement spécialisé. Le décalage entre le discours prononcé et sa reconstitution dans l’autre langue est de quelques secondes. L’interprète doit, au même temps, écouter, comprendre, interpréter et reconstituer le sens du discours prononcé. Cela exige, en plus d’une maîtrise parfaite de la langue étrangère, une capacité d’attention partagée et une résistance au stress. La réalisation d’une interprétation simultanée nécessite un équipement spécialisé permettant un bon circuit d’informations. Les défis auxquels l’interprète simultané doit faire face sont entre autres : un mauvais accent de l’orateur (un Suédois qui parle en anglais), l’orateur qui parle trop vite, l’emploi des jeux de mots par l’orateur. Pour que l’interprète puisse surmonter ce défi, il est important qu’il ait une expérience et une formation en interprétation.

L’interprétation consécutive est également appelée consécutive de conférence. Contrairement à l’interprétation simultanée, elle se déroule une fois le discours prononcé. Le traducteur prend des notes pour pouvoir reconstituer les propos prononcés. L’interprétation consécutive est utilisée pendant des rencontres officielles des hommes politiques, des discours ou des interviews. Durant le discours original, l’interprète prend des notes qui l’aideront à reproduire le sens des propos de l’orateur (il ne reproduit pas le texte mot par mot, il ne reconstitue que le sens de l’énoncé) dans l’autre langue. L’interprétation consécutive prend plus de temps que l’interprétation simultanée, par contre la première est plus précise et rend le sens du discours avec une plus grande exactitude. Il se peut que l’interprétation soit faite après de très courts passages, voire même phrase après phrase. L’objectif de l’interprète est alors de reproduire le texte de façon la plus précise possible. Cependant, ce type d’interprétation n’est pas appelé interprétation consécutive mais interprétation de liaison.

Le chuchotage est une variante de l’interprétation simultanée qui est dédiée aux petits groupes d’auditeurs ou pour une seule personne sans utilisation d’équipement spécialisé. Ce type d’interprétation est appelé « chuchotage » car l’interprète « chuchote » à l’oreille d’un auditeur la reconstitution des propos de l’orateur dans l’autre langue.